Vaccination chez l'hémophile sévère : Quel risque hémorragique ?

24 Septembre 2019Thème 1
Les modalités de vaccination du patient hémophile font l’objet de débats entre vaccination par voie intramusculaire (IM) ou sous cutanée (SC). La balance bénéfice/risque repose sur la crainte d’un
hématome IM, qui serait associé alors à une exposition précoce inutile au concentré de facteur, et donc à un risque accru d’inhibiteur pendant cette période à risque des premiers jours d’exposition. En parallèle, l’immunogénicité de la voie SC est controversée, certains vaccins n’ont pas d’autorisation pour la voie SC, et la tolérance locale est moins bonne, en particulier pour les vaccins utilisant l’aluminium pour adjuvant (oedème inflammatoire, douleur, prurit, formation de granulome…).
L’objectif de cette étude était d’évaluer le nombre d’hématomes survenus chez des patients hémophiles avec un taux de facteur <2% dont les vaccinations ont été réalisées en intramusculaire avant le diagnostic.
 

 

Agenda

Toutes les dates de l'agenda

Adhérents, Connectez-vous pour accéder à votre espace

Se connecter